27/03/2009

Une preuve d'amour ....

media_l_884221

Ah, l'amour. Non, l'Amour, avec un grand "A". Ca fait rêver n'est-ce pas? L'évoquer c'est souvent parler de rêve, de valeurs communes, de communication des âmes, de magie et d'un petit quelque chose de transcendant. On peut avoir foi en l'amour comme dans une religion. Mais concrètement, au quotidien, ou au contraire, très occasionnellement, qu'est-ce qui peut être une manifestation réelle de l'amour?

Petite liste qu'on espère non-exhaustive de ces "preuves" d'amour:

- Partir vivre à l'autre bout du monde avec la personne que l'on aime. Faire les globe-trotters, se faire un vrai break pour se retrouver, pour prendre du temps pour son couple et pour se construire les plus beaux souvenirs de la terre.

- Dire "Je t'aime", et pas à la va vite et sans penser à ce que l'on dit. Mais en regardant l'autre et en lui disant avec toute la sincérité du monde dans le regard que l'on ressent ce que l'on prononce à 1000%, au moins!

- Se promettre fidélité. Et le faire. Parce qu'on en a envie, parce qu'on ne veut appartenir qu'à une seule personne au monde, et qu'on ne veut jurer ça qu'à elle.

- Quitter l'autre. Lui rendre sa liberté, et assumer de vouloir récupérer la sienne. Ou accepter que l'autre parte, si son coeur est ailleurs. Le vouloir heureux avant tout, en dépit de nos sentiments. Braver le regard accusateur des autres, chambouler toute sa vie, parce qu'enfin, on aime, et que ça en vaut la peine.

- Ne pas vouloir changer l'autre. L'accepter tel qu'il est. Le bon, le moins bon, le sublime, le moins joli. Ne pas projeter sur lui tous nos désirs, mais apprécier à leur juste valeur ses qualités, et même ses défauts. Ne pas pousser sa petite copine au régime perpétuel, ne pas traîner son homme à la muscu s'il a une silhouette de crevette, ne pas lui reprocher son humour un peu potache. Ne pas oublier, qu'au fond, ce sont toutes ces petites choses qui le définissent qui nous ont charmé au départ.

- Témoigner son désir à l'autre. Lui faire sentir qu'il est aimé, qu'il plaît, qu'on le veut tout entier, qu'on veut garder la plus grande intimité. Et faire l'amour, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément.

- S'adapter à la culture de l'autre. En ne l'adoptant pas nécessairement, et en gardant la sienne, bien sûr, mais en faisant preuve de tolérance et en ayant le plus grand respect pour les croyances, les convictions de l'autre. En découvrant ce qui a construit son éducation, en comprenant ses rites et ses traditions, en apprenant sa langue.

- Laisser à l'autre la liberté dont il a besoin pour être pleinement heureux. Toujours lui laisser la porte ouverte, et ne jamais l'emprisonner. Ne pas le retenir par culpabilité. Ne vouloir de lui que pour un bonheur partagé.

- Acheter une maison à deux. Se construire un petit nid, envisager d'y passer toute sa vie, d'y voir grandir une famille. Accepter de faire confiance à l'autre pour un vrai projet d'envergure.

- Pousser celui qu'on aime vers des choix qui nous font parfois mal, mais parce que ce sont les meilleurs pour lui: un travail très prenant mais épanouissant, des voyages à l'étranger, attendre pour fonder une famille. Mettre ses attentes en suspens, pas trop longtemps, pour lui permettre de s'accomplir vraiment.

- Multiplier les mini preuves et les pensées: les petits messages, les petits-déjeuners au lit, les sorties en amoureux, les surprises, les petits mots sur le frigo. Montrer à l'autre qu'il est là à chaque instant, même en son absence. Qu'il ne doute jamais de son importance à nos yeux. Lui rendre la vie un tout petit peu plus belle et plus douce.

- Quitter une vie confortable, pour une vie faite de petits riens, juste pour gagner une vie plus belle avec elle/lui. Perdre la notion absolue du confort à tout prix, du besoin de posséder, pour quelqu'un qui n'a pas le même moyens que soi. Savoir que l'autre sera peut-être difficilement accepté, que notre choix sera peut-être mal perçu, mais ne pas y renoncer. L'histoire des Roméo et Juliette des temps modernes, en quelque sorte.

- Traverser toutes les épreuves ensemble, soutenir l'autre quand il en a le plus besoin. Savoir être un pilier, celui sur qui il peut toujours se reposer, ne jamais lui faire défaut.

- La demande en mariage. Un classique, c'est vrai. Mais plus qu'une suite logique dans une relation, c'est un accomplissement et une vraie promesse d'engagement. C'est promettre d'être toujours là pour l'autre, et s'engager à tout faire l'un et l'autre pour que ce mariage soit une vraie réussite.

- Se faire violence, un peu, parfois. Pour accepter les défauts de l'autre, et surtout pour maîtriser les siens. Renoncer à des habitudes qui heurtent son partenaire, ou qui mettent de l'ombre sur son bien-être quotidien. Des plus petites choses (refermer le tube du dentifrice et essuyer la douche en sortant si l'autre est maniaque, arrêter de fumer,...), aux plus difficiles (réprimer une jalousie obsessionnelle, essayer d'être moins égoïste)

- Un enfant. Franchir le cap pour les réticents et les angoissés de la maternité/paternité, passer au-dessus d'une enfance difficile et de la peur de reproduire certains schémas,... Mais avant tout dire à l'autre: "Oui, c'est avec toi que je veux partager ça, c'est l'envie de te reconnaître en notre enfant qui me donne des ailes". Mais c'est aussi se dire que l'éducation qu'on voudra donner à cet enfant peut se concevoir à deux. Et décider que, quoi qu'il arrive, quelle que soit l'évolution des sentiments et de notre histoire d'amour, on sera pour toujours lié à l'autre.

( Un article de : Annabel Claix sur 7sur7.be )

09:19 Écrit par Dakeyne dans Sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, preuve, couple, homme, femme |  Facebook |