11/05/2009

Le point G : On aura tout vu !

media_xl_911455

Vous avez sans doute entendu parler des injections faites au niveau de la zone érogène qu'est le point G afin d'aider les femmes à atteindre l'orgasme. Un sexologue néerlandais, Rik van Lunsen, appelle cette technique de la "plomberie génitale".

Un peu de collagène dans le point G
Cette chirurgie "esthétique" consiste à agrandir la zone du point G située à l'intérieur du vagin. Concrètement parlant, le médecin injecte du collagène ou de l'acide hyaluronique dans la zone érogène. Et cette chirurgie qui peut sembler un peu "barbare" a pourtant bien gagné en popularité aux Pays-Bas, où l'intervention a déjà été pratiquée des centaines de fois. Pour un coût avoisinant 500 à 1000 euros, explique le site néerlandais ad.nl. Des promesses qui sentent à plein nez le charlatan.

Un effet... plutôt psychologique
"J'ai de nombreux collègues qui ont déjà pratiqué cette intervention, explique le chirurgien plastique Berend van der Lei. Certains la pratiquent même jusqu'à des dizaines de fois par mois. Et si cette technique peut bel et bien aider certaines femmes à atteindre l'orgasme, c'est avant tout pour des raisons purement psychologiques. Car nous n'avons toujours aucune preuve médicale tangible que ces injections fonctionnent effectivement."

Y a-t-il seulement un point G?
"L'existence de ce fameux point G n'est même pas prouvée", renchérit le sexologue hollandais. "Cette intervention chirurgicale, c'est de la véritable plomberie génitale. Vous aurez de toutes façons des résultats plus efficaces en apprenant à connaître davantage votre corps, en découvrant votre intimité, en apprenant à jouer avec vos sensations et vos fantasmes", ajoute-t-il.

( Source : 7sur7.be ) 

14:00 Écrit par Dakeyne dans Sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : point g, sexe, femme |  Facebook |

02/03/2009

Découvrez le 'Point G' de votre homme !

large_834101

Si quasiment chacun d'entre nous connaît l'existence (peut-être pas la place, c'est vrai) du sacro-saint point G féminin, peu peuvent se targuer d'avoir déjà localisé cette zone sensible masculine qu'ils ont pourtant aussi: la prostate. Sans doute est-ce parce l'endroit est plutôt - certains diront "rebutant" - "étrange" à explorer. Mais si d'aventure vous vous décidez à tenter l'expérience, sachez que c'est l'orgasme le plus fou de votre vie qui vous attend...

Découvrez votre point G
Le point le plus chaud de l'anatomie masculine n'est effectivement pas des plus faciles à trouver. Et il faudra sûrement faire preuve de patience. Installez-vous sur le dos et levez les jambes. Vous pouvez vous appuyer sur le mur ou le bord du lit. Une fois confortablement installé, commencez par un léger massage circulaire dans la zone anale, premier pas que la plupart des hommes trouvent déjà très agréable. Utilisez votre index pour commencer votre voyage initiatique, jusqu'à essayer de délicatement pénétrer votre anus, mais en douceur et en prenant tout le temps nécessaire. Partez ensuite à la recherche de votre point G, petite bosse de la taille d'une noix et qui se trouve à plus ou moins cinq centimètres de profondeur, pas davantage.

Comment le stimuler?
Le plus important dans l'étape "stimulation" du point G est de vous sentir détendu et confortablement installé, en commençant par un bain chaud ou une douche brûlante. Il y a bien sûr d'autres façons de titiller votre point sensible, et si on conseille aux débutants d'opter pour les doigts dans un premier temps, vous pouvez aussi utiliser un lubrifiant. Le maître mot étant toujours de voir ce qui vous convient le mieux à vous. Certains hommes préfèreront de légers effleurements, d'autres une pression continue sur la prostate.

Le rôle du partenaire
Gardez à l'esprit qu'il faut laisser au corps le temps de s'habituer, et de réagir. D'autre part, vous pouvez ne pas apprécier ce moment la toute première fois, ce qui est fondamentalement naturel! Mais la fois suivante sera certainement la bonne, plaisir absolu à la clé. Impliquer votre partenaire dans cette recherche du point G peut être un moment très intense et agréable à partager. Donc un dernier petit truc à l'intention des dames intéressées: c'est quand on titille simultanément leur prostate et leur pénis que la plupart des hommes deviennent complètement... fous! A bon entendeur...

18:15 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : homme, point g, femme, sex, sexe |  Facebook |