28/04/2009

Je picole ... donc je suis !

media_xl_903962

Une méchante gueule de bois, on a toutes connu ça un jour ou l'autre. On partait pour un souper, un apéro, un drink au bureau, rien de bien méchant, et on se retrouve le nez dans les toilettes, le coeur qui tangue et la tête qui fait encore des basses.

Et puis toutes ces phrases qui me viennent à l'esprit, ça me fa-tigue. D'ailleurs tout me fatigue...

- Premier oeil ouvert: "Je travaille aujourd'hui ou pas?"

- "J'ai la tête qui éclate, j'voudrais seulement dormiiir. M'étendre sur l'asphalte et me laisser mouriiiiiiiiir" (Starmania, visionnaire de la gueule de bois)

- Entre le dernier shot dont je me souviens et mes deux mains qui s'accrochent désespérément à la lunette des WC, il s'est passé quoi?

- Pourquoi quand le soleil brille, ça fait mal aux yeux? (Jean-Claude Van Damme doit être en gueule de bois perpétuelle)

- Aïe. (j'ai mal au coeur)

- Régime + alcool = mauvaise association

- Je ne comprends pas. Je n'ai pas bu tant que ça.

- Quelqu'un a dû mettre quelque chose dans mon verre, je ne vois que ça.

- Je comate donc je suis (une heure trente que je fixe le coin du mur)

- Comment ça j'ai recommencé à fumer hier? C'est pas moi c'est l'alcool.

- Mon GSM, vite, faites que je n'aie pas envoyé de SMS haineux à mon ex, de SMS de quatre vérités à mes collègues, de déclarations d'amour et d'amitié à qui que ce soit. Ah... ben si. Punaise.

- Aïe. (j'ai mal aux cheveux)

- J'étais pas la plus saoule, d'abord, na. Je crois même qu'il me restait un semblant de dignité.

- "Qu'est-ce qui me fout la trouille, suffisamment pour que la nuit me dépouille... de ma raison...?" Rose, toi, tu es LA chanteuse qui a tout compris aux filles.

- "Chouchouuuuuu. Le lit bouuuuuuuuuuge!!!"

- Comment ça, j'ai dépensé mes septante euros de cash?

- Ma veste. Ma nouvelle veste. Je l'ai oubliée dans le bar. C'est pas vrai.

- C'est quoi mon problème?

- Chouchou arrête de rire quand tu me regardes. Ca résonne dans ma tête.

- Mais c'est quoi ces photos sur Facebook? Si je trouve l'imbécile qui a fait des photos cette nuit à mon insu... Tiens on dirait que je pose pourtant, bizarre...

- Comment ça, j'ai payé des tournées avec ma carte? (ne jamais prendre sa carte de crédit en soirée)

- Tu t'es vue quand t'as bu?

- Ma voiture. Je l'ai garée où? Ah donc en plus j'ai roulé...

- "Il faut tou-jours avoir de l'aspirine chez soi, et du Motilium. Tu as de l'aspirine dans ta pharmacie? Tu devrais, si un dimanche tu en as besoin et que tu n'en as pas..." (ma mère a parfois raison. Mais je n'aime pas m'en rendre compte aujourd'hui)

- Quand on est malade comme ça, on maigrit non?

- Aïe. (j'ai beau être matinale, j'ai mal)

- J'avais pas dit que je restais une heure?

- Qui êtes-vous et que faites-vous dans mon lit?

- Il est 11h42, on doit être chez mes parents dans 48 minutes, je vais me lever, je vais gérer. Enfin d'abord, je vais vomir. Il est 11h46. On a pas idée de faire des repas dominicaux le dimanche, c'est criminel. Il est 11h54. Je peux encore être à l'heure, je ferme les yeux trois minutes et je me lève. Il est 12h24... "Allo Papa, Julien a trop bu hier... Oui je sais il exagère. On se voit la semaine prochaine?"

- "Oh eh oh eh, capitaine abandonnéééé" Pitié, pas les flashes de la soirée; pas maintenant.

- Cette cuite-ci, je n'y survivrai pas. Et si cette fois, c'était une vraie cirrhose? La honte.

- Non mon coeur, ne me regarde pas. Je suis hideuse.

- "Scandaleuse à la soirée? Moi? Jamais! Je me souviens de tout" (ou presque)

- Il faut que je mange. Mais pour ça il faut que je bouge. Oui mais il faut que je mange. Oui mais alors je dois bouger. Okay, je dors encore un peu.

- Chuuuuuuuuuuuut... Arrêtez tous de crier. Vous à la télé. Vous dans la rue qui marchez. Vous baffles dans ma tête qui hurlez. Un peu de respect pour les gens qui ont veillé.

- Note pour plus tard: vin blanc + vin rouge + vodka + champagne + whisky + ? = mauvais mélange

- "Cette fois c'est décidé j'arrête tout. J'me pose, j'me couche tôt j'garde mes sous. Si j'ai un faible pour les alcools forts, peut-être disparaît-il si je dors?!" Rose, encore, toujours.

- C'est fini, je ne bois plus. Jamais. Et cette fois non seulement je le pense, mais je m'y tiens.

( Source : Annabel Claix de 7sur7.be )

16:47 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alcool, boisson, picole |  Facebook |