20/03/2009

Quand faire l'amour fait mal !

media_l_872943 

Le vaginisme est la difficulté de la femme à permettre la pénétration (du pénis, d'un tampon...) dans son vagin. Celle-ci est due à une contraction involontaire des muscles vaginaux et péri-vaginaux, ce qui rend la pénétration impossible et/ou douloureuse (du léger inconfort à une sensation de brûlement ou de déchirement).

Le vaginisme peut être primaire (dès les premiers rapports) ou secondaire (après une période de fonction sexuelle normale). Il peut être global (se produit dans toutes les situations) ou situationnel (par exemple avec un partenaire mais pas d'autres, ou lors de rapports sexuels mais pas avec des tampons...).

Phobie
Ce dysfonctionnement résulte d'une phobie liée au rapport sexuel, la femme "vérouille" son vagin. Les causes sont diverses: traumatismes anciens; éducation sexuelle trop rigide; peur des maladies sexuellement transmissibles, de la grossesse; lésions ou infections; etc. La femme anticipe la douleur physique et/ou la souffrance mentale et contracte involontairement les muscles vaginaux.

Le vaginisme est beaucoup plus fréquent qu'on ne le pense. Certains couples vivent ensemble depuis 3 à 5 ans, sans jamais avoir réussi une pénétration vaginale et ceux-ci ne consultent que lorsque le désir de grossesse apparaît.

Les femmes vivant avec le vaginisme ont tendance à se sentir très gênées et elles n'en parlent à personne. Pourtant, il est beaucoup plus facile de traiter le vaginisme lorsqu'il ne se manifeste que depuis quelques mois.

Traitement
Chaque vaginisme son histoire et il n'y a pas de traitement standard. La première chose sera de diagnostiquer clairement le problème. Ensuite, il faut aborder le traitement d'une façon globale, d'un point de vue à la fois physique et psychologique. Mais contrairement aux idées reçues, le vaginisme se soigne très bien même si la démarche prend du temps (plusieurs mois).

Les femmes vivant avec le vaginisme croient souvent qu'elles sont "trop petites" et que leur vagin doit être étiré. En fait, ces femmes doivent apprendre à contrôler et à relaxer les muscles autour du vagin, ce qui peut se faire à l'aide d'exercices, que l'on soit célibataire ou pas.

Exercices

Commencez par les exercices Kegel qui sont efficaces dans 90% des cas. Pour cela, il faut resserrer les muscles du plancher pelvien - ceux utilisés pour interrompre l'écoulement de l'urine quand vous êtes à la toilette. Vous devez contracter vos muscles, maintenir cette position pendant quelques secondes, puis les relâcher.

Afin d'être certaine que vous contractez les bons muscles, vous pouvez débuter les exercices lorsque vous êtes à la toilette (une vingtaine de contractions à chaque fois, en relaxant les muscles pendant quelques secondes entre chaque contraction).

Après quelques jours, essayez de faire ces exercices avec un doigt dans le vagin (à 5 ou 6 cm de profondeur), ce qui vous permettra de ressentir les muscles se contracter et se relâcher. Vous vous habituerez aussi à avoir quelque chose à l'intérieur de votre vagin. Petit à petit, augmentez le nombre de doigts.

Patience
Ce traitement prend du temps et doit se pratiquer tous les jours. Ne vous découragez pas, il faut compter plusieurs semaines avant d'arriver à trois doigts. Une fois à ce niveau, vous pouvez tenter les rapports sexuels en utilisant un lubrifiant. Lors de la pénétration, vous pouvez pousser comme si vous alliez à la selle (il est en effet impossible de pousser et contracter les muscles en même temps).

Les premières fois, mieux vaut rester allongée avec le pénis de votre partenaire dans votre vagin sans mouvement. Incorporez les mouvements au fur et à mesure des rapports (d'abord vous, ensuite votre partenaire). Evidemment, vous connaîtrez des périodes de régression, c'est à ce moment-là qu'il faudra persévérer en douceur, quitte à reprendre les exercices dès le début. 
( Source : 7sur7.be )

15:59 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vaginisme, sexe, sex |  Facebook |

18/03/2009

Une ex-Miss Belgique presque nue !

media_l_867605

Geneviève de Fontenay s'étoufferait si elle voyait ces photos et qu'il s'agissait d'une de ses Miss France. Mais on est en Belgique...

Alizée Poulicek, qui a déposé sa couronne de Miss Belgique sur la tête de Zeynep Sever en décembre dernier, trace sa route et a des arguments de poids pour réussir une belle carrière dans la mode.

Elle a bluffé l'assistance du défilé de lingerie La Perla, qui se déroulait ce week-end, en apparaissant sur le podium dans un ensemble transparent qui laissait plus qu'entrevoir ses seins.

La jeune femme de 22 ans a confié dans les colonnes du Nieuwsblad: "Oui, c'est un peu de la nudité, mais c'est élégant. C'est de la haute couture. Je ne veux pas ternir l'image de Miss Belgique. Mais je ne suis plus Miss Belgique, et je reprends ma carrière de mannequin. En plus, La Perla n'est pas vulgaire, c'est classe et élégant."
( source : Sud Presse )

media_xl_867607

media_xl_867608

media_xl_867604 

Pour le bonheur des yeux, voici le lien vers la vidéo :

http://videos.sudpresse.be/alizee-la-video/alizee-poulice...

15:15 Écrit par Dakeyne dans People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alizee poulicek, nue, photo, la perla, defile |  Facebook |

13/03/2009

SMS hot !

media_xl_858926

Certains se plaisent à envoyer innocemment, par mail ou par sms, des photos d'eux dans le plus simple appareil, voyant ça comme une gentillette et hi-tech façon de flirter. Mais ils ne réalisent surtout pas les effets pervers, c'est le cas de le dire, de leur geste. Avant d'agir, gardez en tête l'une ou l'autre petite chose:

Délit
Les ados sont les plus friands de ce genre de courriel ou message sexy. Une récente étude, menée aux Etats-Unis, a mis en lumière que 22% des adolescentes et 18% des garçons de leur âge ont déjà communiqué, par message ou via le net, des clichés d'eux dans des positions sexy. Outre-Atlantique, il est pourtant formellement interdit de faire circuler des images de mineurs nus, même de soi-même. C'est ainsi qu'une mineure de quinze a été arrêtée dans l'Ohio pour avoir envoyé par MMS des photos de son anatomie à ses camarades de classe.

Carrière
Pensez aussi que ce genre de photos pourrait mettre un terme à votre carrière. Une femme politique malaisienne en a d'ailleurs fait les frais: elle a été licenciée après qu'un de ses ex diffuse des photos d'elle nue sur le web. Alors évidemment, les politiques doivent faire particulièrement attention à leur image... Il n'empêche que peu d'employeurs apprécieraient que de telles photos de leurs employés ne circulent sur le net.

Vie privée
Il est déjà assez rare que des photos standards restent privées, mais c'est évidemment quand elles sont compromettantes qu'elles sont le plus souvent forwardées voire rendues publiques, et d'autant plus par un ex vexé par une rupture. Des études rapportent d'ailleurs qu'un tiers des adolescents et que 40% des jeunes adultes ont déjà si pas envoyé, au moins reçu, des photos qui auraient dû rester de l'ordre du privé.

Des conséquences inévitables
Vous pouvez aussi avoir une totale confiance en la personne à qui vous envoyez ces photos, mais malencontreusement perdre votre GSM. L'an dernier, un Américain a oublié au restaurant son téléphone qui contenait des photos de son épouse nue. Et celui qui l'a trouvé a eu la bonne idée de mettre lesdites photos sur la toile. Mais il n'est pas le seul exemple. Ashton Kutcher a lui aussi fait la même bourde, en oubliant son GSM rempli de photos sexy de Demi Moore dans un taxi. Le chauffeur du taxi n'a accepté de rendre l'appareil qu'en échange d'un million d'euros. Et oui, des photos coquines peuvent coûter cher, dans tous les sens du terme. Et vous pourriez même les avoir complètement oubliées, qu'internet ou Facebook se chargeraient volontiers de vous rappeler leur existence. 
( AFP )

18:22 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sms, hot, sexe, people |  Facebook |

Trahie par son Strip-tease sur le net !

media_xl_859161

Une adolescente amoureuse s'est faite piéger par un garçon de son école. La jeune fille a accepté de se livrer à un strip-tease pour séduire son copain mais celui-ci l'a filmé et largement diffusé.

Cela s'est produit en France au mois de février, l'adolescente discutait sur internet via une webcam avec un autre lycéen. Quand celui-ci lui a demandé de se déshabiller, la jeune fille s'est exécutée "parce qu'elle avait le béguin pour lui", selon une de ses amies. Mais le garçon n'est pas seul chez lui, deux de ses copains assistent à la scène et la filment avec leurs GSM. Pour couronner le tout, les trois garçons enverront la vidéo à plusieurs de leurs collègues.

L'affaire s'ébruite et le proviseur de l'établissement tente de venir en aide à la jeune fille. Il sillonne les classes et demande à tous les élèves de supprimer cette vidéo. Grossière erreur de sa part. Les étudiants curieux se sont donc mis à rechercher cette fameuse vidéo et celle-ci a circulé plus vite que son ombre.

La mauvaise blague a pris une ampleur démesurée. Les trois adolescents à l'origine de cette vidéo ont été placés en garde à vue puis libérés, ils risquent d'être poursuivis pour atteinte à la vie privée
. ( 7sur7.be ) 

17:01 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : strip-tease, net |  Facebook |

12/03/2009

Les femmes attirées par l'homosexualité

large_854634

La majorité d'entre elles refuseront de l'avouer, mais les femmes hétéros sont elles aussi attirées par les relations sexuelles entre homosexuels de tout type.

Enquête
Ces résultats proviennent d'une enquête controversée réalisée par une psychologue canadienne, Meredith Chivers, en collaboration avec l'université du Queen's à Kingston (Ontario). D'après le journal Times, Meredith Chivers est une scientifique renommée qui dispose d'une certaine autorité en matière d'habitudes sexuelles. C'est elle aussi qui est derrière la production de films bonobo-porno.

Chivers a montré diverses sortes de films à des hommes et des femmes, hétéros et homos. Parmi ceux-ci, un film où des bonobos s'accouplaient, mais aussi des hétérosexuels, des ébats homosexuels et lesbiens, un homme et une femme se masturbant, un homme musclé se baladant nu sur la plage et une femme aux courbes avantageuses effectuant des mouvements de gymnastique dans le plus simple appareil.

Prévisibles

Pendant que les volontaires regardaient les films, leur niveau d'excitation était mesuré de deux manières différentes: objectivement et subjectivement. L'objective était réalisée grâce à des instruments de mesure appliqués sur le corps (qui mesuraient l'érection des hommes et la circulation sanguine au niveau du vagin chez les femmes). La manière subjective consistait à exprimer (pour les participants) leurs sensations face à ces images.

Les résultats obtenus chez les hommes hétéros étaient "prévisibles", d'après Chivers. Ceux-ci étaient excités par des femmes faisant l'amour, par les couples hétéros, par la femme se masturbant et par la femme faisant du sport en tenue d'Eve. Ils restaient quasi impassibles face aux images d'hommes. A l'inverse des homosexuels.

Aucun de ces deux groupes n'était excité par les accouplements de bonobos. Remarque: les deux mesures donnaient des résultats similaires.

Changeantes
Les femmes, elles, se sont montrées beaucoup plus changeantes. Malgré leur orientation sexuelle, les mesures objectives montraient que les femmes étaient excitées par tous les types de relations sexuelles: entre homos, entre lesbiennes et entre hétéros.

Elles réagissaient même plus à la sportive qu'à l'homme marchant nu sur le sable. Contrairement aux hommes, les femmes réagissaient également à l'accouplement des bonobos, même si cela se faisait de manière beaucoup moins forte que pour les relations entre 'hommes'.

Fossé
Autre différence: les résultats provenant des deux mesures n'étaient pas identiques. Les femmes expliquaient être peu excitées par les relations lesbiennes et homosexuelles. Elles affirmaient aussi être plus excitées par les relations entre couples hétéros, ce que les calculs objectifs ne confirmaient pas.

Les lesbiennes évaluaient mieux leurs sensations face aux femmes, mais à la vue des hommes, elles disaient ne rien ressentir alors que les mesures corporelles indiquaient un certain niveau d'excitation. Les deux groupes de femmes expliquaient aussi ne rien avoir ressenti face aux bonobos.

La chercheuse ne donne cependant pas d'explication concernant ce fossé entre la perception et la réalité. En tout cas, voilà une preuve que les femmes ne connaissent finalement pas mieux leur corps que les hommes. 
( Source : 7sur7.be )

09:54 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : homo, homosexualite, femme, sexe |  Facebook |

06/03/2009

Mariage heureux ? Sexe 3 fois / semaine !

couple

Vous pensiez que l'amour ne pouvait pas se réduire à un simple calcul? Détrompez-vous! D'après une étude réalisée auprès de 3.000 couples mariés britanniques, l'équation parfaite pour un mariage heureux compte quatre bisous par jour et trois relations sexuelles par semaine.

Deux loisirs
Ceux qui se sont rencontrés via des amis communs, ont plus de chances de rester longtemps ensemble. Les autres trucs qui fonctionnent pour préserver les couples: participer à deux loisirs et au moins lui dire une fois par jour "je t'aime".

L'étude dévoile aussi un autre fait étrange: lorsque l'homme a deux et trois mois de plus que son épouse, leur couple est plus solide. Autre recette magique: se marier après trois et demi de relation et avoir son premier enfant deux ans plus tard.

Restos
Heureusement, le romantisme a lui aussi sa part à jouer... Les relations qui durent sont celles où les conjoints s'investissent chaque jour pour leur couple (on aurait pu le deviner). Ce qui implique deux sorties au resto par mois et deux week-ends en amoureux par an. Mieux vaut aussi éviter les séparations trop fréquentes.

Contacts
Il faut aussi envoyer au minimum trois mails/coups de fils/sms par jour à son partenaire lorsqu'il/elle est au travail. Mais attention! Cela ne doit pas empêcher une certaine liberté et un peu d'indépendance. C'est d'ailleurs là que les loisirs interviennent: à chacun son hobby et ses sorties - de temps en temps - avec ses amis
. ( Source : 7sur7.be ) 

15:40 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sexe, sexy, couple, sex |  Facebook |

04/03/2009

Coucher avec un collègue !

large_838726

D'après une grande enquête réalisée par le journal hollandais Vrouw, il apparaît que près de la moitié des femmes apprécient qu'on les mate.

33% des femmes qui travaillent ont déjà eu une relation sexuelle avec un collègue (autre que leur partenaire) et 90% d'entre elles trouvent au moins un de leurs collègues attirant. 30% des femmes n'apprécient par contre pas d'être regardées par un autre homme que leur chéri.

Promotion canapé
Les 1.500 participantes supportent plus les remarques provenant d'un homme au physique agréable que d'un homme au physique ingrat. A la question "comment réagissez-vous si on vous met la main aux fesses?", 30% répondent que ça dépend du collègue qui se permet ce genre de familiarité.

Une femme sur sept avoue également être capable de passer par la promotion canapé pour obtenir une augmentation, à condition que le patron soit attirant. 

( Source : Vrouw )

12:23 Écrit par Dakeyne dans Info | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : collegue, sex, sexe |  Facebook |