11/05/2009

Le point G : On aura tout vu !

media_xl_911455

Vous avez sans doute entendu parler des injections faites au niveau de la zone érogène qu'est le point G afin d'aider les femmes à atteindre l'orgasme. Un sexologue néerlandais, Rik van Lunsen, appelle cette technique de la "plomberie génitale".

Un peu de collagène dans le point G
Cette chirurgie "esthétique" consiste à agrandir la zone du point G située à l'intérieur du vagin. Concrètement parlant, le médecin injecte du collagène ou de l'acide hyaluronique dans la zone érogène. Et cette chirurgie qui peut sembler un peu "barbare" a pourtant bien gagné en popularité aux Pays-Bas, où l'intervention a déjà été pratiquée des centaines de fois. Pour un coût avoisinant 500 à 1000 euros, explique le site néerlandais ad.nl. Des promesses qui sentent à plein nez le charlatan.

Un effet... plutôt psychologique
"J'ai de nombreux collègues qui ont déjà pratiqué cette intervention, explique le chirurgien plastique Berend van der Lei. Certains la pratiquent même jusqu'à des dizaines de fois par mois. Et si cette technique peut bel et bien aider certaines femmes à atteindre l'orgasme, c'est avant tout pour des raisons purement psychologiques. Car nous n'avons toujours aucune preuve médicale tangible que ces injections fonctionnent effectivement."

Y a-t-il seulement un point G?
"L'existence de ce fameux point G n'est même pas prouvée", renchérit le sexologue hollandais. "Cette intervention chirurgicale, c'est de la véritable plomberie génitale. Vous aurez de toutes façons des résultats plus efficaces en apprenant à connaître davantage votre corps, en découvrant votre intimité, en apprenant à jouer avec vos sensations et vos fantasmes", ajoute-t-il.

( Source : 7sur7.be ) 

14:00 Écrit par Dakeyne dans Sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : point g, sexe, femme |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.